Sélectionner une page

Après notre précédent article sur les  » recherches en laboratoire  sur la telepathie et la psychokinese « , l’équipe du calendrier lunaire vous propose aujourd’hui de rentrer dans le monde de Uri Geller,  Jean-Pierre Girard et la psychokinese

 

DEUX EXEMPLES BIEN CONNUS DANS LE MONDE DE LA PSYCHOKINESE :

URI GELLER ET JEAN-PIERRE GIRARD

calendrier lunaire psychokinese

Après la prestation d’Uri Geller à la télévision britannique, il y a quelques années de cela, des centaines d’enfants ont affirmé qu’ils détenaient les mêmes pouvoirs de psychokinese .

Le Pr Hasted travailla avec une douzaine d’enfants (entre huit et quinze ans) qu’il a pu sélectionner en rendant visite aux familles qui l’ont contacté. Il leur proposa de faire un essai avec la jauge-de-contrainte qui, reliée à un amplificateur, permet de suivre de près l’évolution du métal lors de sa déformation. Même si les signaux sont faibles, cette première tentative est encourageante et certains obtiennent des téléportations d’objets familiers ou des torsions impressionnantes à condition qu’on laisse « caresser » le métal. L’enfant doit être motivé et il ne faut pas hésiter à le complimenter.

Jean-Pierre Girard, directeur commercial d’un département de pharmacie, peut transmettre son aptitude à plier les métaux à d’autres personnes. Il a été découvert par le physicien Wolkowski, cofondateur avec le regretté Pr Delpech, de l’Institut de Paraphysique ; pour mettre à l’épreuve son pouvoir psychokinétique, on lui a soumis une barre formée d’un alliage alluminium-magnésium-cuivre utilisé pour le Concorde (qu’il est impossible de fléchir par la force musculaire des mains). Jean-Pierre Girard, sans même toucher la barre et sous contrôle d’un collaborateur du Pr Hans Bender et la présence d’un prestidigitateur, infléchit la barre par rapport au tracé d’une ligne droite.

calendrier lunaire Uri Geller psychokinese

LES RECHERCHES D’AMBROISE ROUX

Frappé par l’insuffisance dramatique de la science officielle française, un grand chef d’entreprise, acteur économique de premier plan, Ambroise Roux, décida de créer à l’intérieur de la Compagnie Générale d’Electricité, un laboratoire spécialisé pour faire progresser la connaissance des phénomènes Psi. L’existence de la télépathie étant démontrée et utilisée, Ambroise Roux s’est attaché plus spécialement à la psychokinésie. Or, de nouveaux travaux dans ce domaine étaient rendus possibles par un appareil révolutionnaire, le tychoscope dont la conception de base est due à l’ingénieur français Pierre Janin.

Il s’agit d’un appareil qui se déplace sur une table en traçant une courbe complexe de fonctionnement aléatoire, vérifiée à chaque instant par ordinateur. L’influence Psi peut ainsi s’exercer sur ce mobile sans avoir à vaincre préalablement les forces de frottement.

On demande à un sujet de regarder le tychoscope et de tenter de lui imprimer un mouvement, par exemple de l’attirer.

« On se trouve alors, résume le rapport Ambroise Roux, dans quatre cas différents. Dans le premier cas il ne se passe rien. La trajectoire visiblement ne change pas et l’ordinateur indique que la courbe est restée aléatoire.

« Le deuxième cas assez fréquent, c’est celui où il n’a pas l’air de se passer quelque chose, où l’on ne détecte rien de spécial à l’œil nu, mais où la courbe, passée à l’ordinateur, montre que le phénomène n’est plus aléatoire.

« Le troisième cas, moins fréquent, est celui où la force psi est appliquée dans des conditions où il y a une action perturbatrice qui est parfaitement visible. Par exemple, le sujet peut, sur une durée de dix à quinze minutes, mener progressivement le tychoscope vers lui, tout en lui laissant naturellement parcourir une courbe très complexe et qui pourrait donner l’impression d’être aléatoire, s’il n’y avait cette direction privilégiée qui lui est imposée.

« Le quatrième cas qui est le plus frappant (réservé à certains sujets d’élite) est celui où la manifestation prend une ampleur spectaculaire. Tel le cas d’une jeune femme qui n’avait jamais participé à des expériences de parapsychologie, et qui a été capable de faire traverser en ligne droite au tychoscope une table de 3,5 m et de la faire tomber sur ses genoux. Lorsqu’on assiste à une expérience de cet ordre, il est difficile de ne pas être convaincu de l’existence de la parapsychologie.

calendrier lunaire tychoscope

« Ce laboratoire a travaillé pendant trois ans mais la C.G.E., une fois nationalisée, a pris la décision d’en arrêter les investigations. Fort heureusement cet arrêt s’est produit à la fin d’une première série d’expériences importantes et significatives, ce qui permit d’en présenter les conclusions.

« Furent examinés deux cent quinze sujets au total. Moitié hommes, moitié femmes : 60% de cadres, 10% d’employés, 15% d’étudiants, 15% de femmes au foyer. Ont été systématiquement évités les « monstres sacrés » type Uri Geller ou autres, de sorte que 214 sur 215 de ces sujets n’avaient jamais participé à des expériences de parapsychologie. Le tychoscope ayant été construit dans les laboratoires de la C.G.E., une possibilité de trucage ne saurait être imaginée.

« Il a été trouvé au total des anomalies indiscutables pour 40% des sujets d’expérience dont il n’a été retenu que les anomalies de forte probabilité définies comme supérieures à 10 –5 , c’est-à-dire 1/100.00 ; 18% des sujets répondent à cette condition ; 6% ont réalisé des expériences dont les improbabilités vont de 10 –5 à 10 –6, c’est-à-dire que leur improbabilité est comprise entre un millionième et un milliardième. Et 4% dont l’improbabilité des trajectoire va de 10 –9 à 10 –18, chiffre difficile à appréhender car il représente le nombre de secondes depuis le début de l’univers, il y a quinze milliards d’années, si l’on admet l’hypothèse du big-bang de Fred Hoyle.

« En résumé, un sujet sur cinq, crée dans la trajectoire du tychoscope par la force de la volonté, des anomalies dont l’improbabilité s’étage entre 10 –5 et 10 –18, prouvant avec une grande rigueur expérimentale l’existence de la psychokinésie dont les effets ont d’autre part été démontré sur la vie organisée. »

calendrier lunaire psychokinese adn conscience

Les physiciens de l’Institut de Physique de Munich, appelés à se prononcer sur le phénomène du pliage des métaux, ont émis l’étonnante hypothèse que l’énergie pour les transformations ne viendrait pas de l’agent, mais du matériel, de l’objet lui-même. Le sujet semble transmettre à la matière une « intention » qui changerait le comportement aléatoire du corps corpusculaire. Il s’agit d’une Psychologie éonique qui irait de pair avec les nouvelles découvertes de la Physique et plus spécialement de l’hypothèse de Jean Charon qui localise la présence de l’Esprit dans les électrons. En fait cette localisation devrait être étendue à toutes les particules sub-atomiques à divers degrés de conscience. Dans la conception d’une inséparabilité et d’une interdépendance universelle, la distinction entre matière et esprit disparaît à l’ultime.

 

Dans un prochain article, l’équipe du calendrier lunaire vous parlera de radiesthésie

A suivre…

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!