Sélectionner une page

La symbolique du jaune et de la couleur jaune

calendrier lunaire symbolique du jaune

Le jaune est une couleur intense, violente, aveuglante c’est la couleur la plus chaude, celle du métal en fusion, celle du Soleil.

Cette couleur qui est la plus ardente de toutes est quasiment impossible à éteindre.

En tant que couleur du Soleil et de ses rayons, le jaune est le symbole de la puissance des dieux et des déesses du ciel.

Le jaune est une couleur mâle, synonyme de lumière et de vie, et qui ne peut être obscurcie contrairement aux autres. Le Jaune symbolise la force, la jeunesse et l’éternité divine.

Au Mexique le jaune d’or est la couleur de la peau neuve de la terre juste avant que celle-ci ne reverdisse. Ceci permet d’associer cette couleur au mystère du Renouveau. Le Jaune était d’ailleurs l’attribut de Xipe Totec, divinité qui régissait à la fois les pluies printanières mais aussi l’orfèvrerie.

Cette couleur était aussi l’attribut de Mithra en Perse et d’Apollon en Grèce.

Le jaune étant le symbole des dieux, il devient sur terre l’attribut de la puissance des rois, des princes, et des empereurs, et prouve l’origine divine de leur pouvoir. C’est dans cet esprit que les rameaux verts que porte le Christ lors de son séjour terrestre se transforment en une auréole dorée une fois qu’il a rejoint son Père.

Tout comme l’Or est le métal qui symbolise l’éternité, le Jaune est sa couleur. C’est d’ailleurs pour cela que ce métal et la couleur Jaune se retrouvent à la base du rituel chrétien : croix dorée sur la chasuble du prêtre, or du ciboire, etc…. C’est aussi eux que l’on retrouve lorsque les prêtres conduisent les défunts vers la vie éternelle.

Le Jaune est l’attribut d’autres psychopompes, plus divins : Mithra par exemple.

Cette symbolique du jaune le lie aussi au monde chtonien, aussi bien en tant que représentation de la fertilité de la terre (le jaune est la couleur des épis de blé mûrs), mais aussi de la mort (c’est la couleur que prend notre peau lorsque nous approchons de la mort).

Dans certaines traditions le Jaune se substitue au noir, entre autre dans la représentation des points cardinaux : chez les Aztèques et les Zunis elle symbolise le Nord ou le Sud selon celui qui est associé au monde chtonien.

Chez les chinois le jaune est l’opposé du noir, avec qui il s’associe pour former les deux couleurs du sang du dragon démiurge. Dans la symbolique chinoise, le jaune émerge du noir, comme la terre émerge des eaux primordiales.

Le jaune est aussi la couleur de l’empereur, puisqu’il se situe au centre de l’Univers, tout comme le Soleil est au centre du ciel.

Mais comme toute couleur, le jaune a aussi une symbolique négative, lorsqu’il se trouve à mi- chemin entre le ciel et la terre. Il devient alors le soufre Luciférien, le symbole de la perversion de la foi, de l’intelligence et de la vie éternelle, symbole de l’orgueil, de la présomption, de l’adultère et de la trahison.

Dans le temps, les traîtres, les adultérins, etc… étaient marqués sur eux ou sur leur maison d’une marque Jaune afin que tous sachent ce qu’ils avaient fait. Le Jaune était donc aussi une marque d’infamie.

Dans la symbolique du jaune, la couleur jaune est donc une couleur profondément ambivalente à la fois divine et terrestre, à la fois marque de puissance et d’infamie.

Si vous désirez connaitre la symbolique des autres couleurs, cliquez dessus : la symbolique du bleu – la symbolique du orange la symbolique du noirla symbolique du rougela symbolique du violetla symbolique du vertla symbolique du blancla symbolique du gris

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!