Sélectionner une page

Parlons symbolique du numéro DIX 10 …

Dans la symbolique du numéro DIX, le 10 évoque un besoin d’action.
Ce nombre permet à votre vie de tourner dans des directions positives, si vous êtes prêt à grandir et à évoluer .
Vous pourriez même être témoins de miracles ou d’une série très heureuse de concours de circonstances à des moments où vous vous y attendriez le moins.
En général, le changement indiqué par ce nombre concerne des changements radicaux ou inattendus .
Le 10 se réfère au fait que les choses ont tendance à évoluer par cycle et à tourner un peu comme une roue.
Ce nombre peut aussi indiquer une situation incertaine ou éphémère.
Le 10 est souvent à l’origine d’évènements inattendus qui vous obligent à vous adapter en conséquence, à vous transformer, à prendre un nouveau départ ou à saisir un nouvelle opportunité.
Le 10 favorise la réussite mais très certainement après avoir connu une période difficile ou après avoir traversé quelques difficultés.

calendrier lunaire symbolique du numero dix

Dans la symbolique du numéro DIX, le Dix est le nombre de la Tetraktys pythagoricienne, c’est à dire la somme des quatre premiers nombres (1 + 2 + 3 + 4 = 10).

Il a le sens de la totalité, de l’achèvement, celui du retour à l’unité, après le développement du cycle des neuf premiers nombres.
La décade était, pour les Pythagoriciens le plus sacré des nombres, le symbole de la création universelle, sur lequel ils prêtaient serment, en l’évoquant sous cette forme :

« La Tetraktys en qui se trouvent la source et la racine de l’éternelle Nature. »

Si tout dérive d’elle, tout remonte à elle : elle est donc aussi une image de la totalité en mouvement.

La Tetraktys forme un triangle de dix points disposés en pyramide de quatre étages :

Au sommet, un seul point symbolise l’Un, ou le divin, principe de toute chose, l’être non encore manifesté ; au dessous, l’origine de la manifestation est marquée par deux points, symbolisant la première apparition, le dédoublement par couple ou dyade, le masculin et le féminin, Adam et Eve, le phallus et l’œuf, la lumière et les ténèbres, le ciel et la terre, le yin et le yang, etc., bref, le dualisme interne de chaque être ; les trois points correspondent aux trois niveaux du monde : infernal, terrestre , céleste ; aux trois niveaux de la vie : physique, psychique, spirituel ; la base de la pyramide avec ses quatre points, symbolise la terre, la multiplicité de l’univers matériel, les quatre éléments, les quatre saisons, les quatre points cardinaux, les quatre saisons, etc.
L’ensemble constitue la décade, ou la totalité de l’univers créé et incréé.

 

On observera que le dix est la formule binaire correspondant au 2 dans les calculatrices électronique : ce qui confirme son sens, à l’origine du multiple de la manifestation, ainsi que son rôle totalisateur.
C’est d’ailleurs en tant que multiple ou double qu’il est connu en Chine : 10 est avant tout le double de 5, soulignant le dualisme de l’être, cinq étant déjà un nombre totalisant ; dix montre le dualisme interne de tout les éléments qui composent le cinq.

Le dixième jour, chez les Maya , est néfaste.

Il appartient au dieu de la mort (J. Eric Thompson S., Maya Hieroglyphic writing, University of Oklahoma, nouvelle édition, 1960.). Il ne faut pas oublier qu’il suit le neuvième jour, qui est celui de la maladie.

En revanche, dans la symbolique du numéro DIX, le 10 est le plus faste des nombres dans l’arithmétique des Bambaras : il est somme des quatre premiers nombres, marquant les quatre étapes de la création ; il est aussi la somme de six et de quatre, tous deux nombres fastes et de signification fondamentale.

Il est l’emblème de la fécondité, attribut du dieu d’eau, Faro ; il est un des nom de ce dieu.

Dans une logique des symboles, tout cela est parfaitement compréhensible, alors que ce serait incompatible dans une logique purement conceptuelle.

Totalisateur aussi le nombre dix apparaît dans le Décalogue qui symbolise l’ensemble de la loi en dix commandements qui n’en font qu’un.

 

Symbolique du numéro DIX 10

  • Symbole de la matière en harmonie 4 + 6.
  • Représente le Créateur et la création, 3 + 7, la Trinité se reposant dansl’univers manifesté.
  • Pour Pythagore, 10 était le symbole de l’univers et il exprimait égalementl’ensemble des connaissances humaines.
  • Somme de 5 + 5, le nombre 10 représente les deux sens de courant contrairede la conscience: celle en involution et celle en évolution.
  • Selon H.P. Blavatsky, le 1 suivit du 0 indique la colonne et le cercle, c’estàdirele principe mâle et femelle, et ce symbole se rapporterait à la natureAndrogyne et aussi à celle de Jéhovah, qui est à la fois mâle et femelle.
  • Le zéro en forme de cercle est un symbole d’unité, complétant ainsi la signification du chiffre 1 pour montrer que le nombre 10 renferme tous lesnombres précédents comme un tout contient ses parties.
  • Représente le premier couple, le mariage: 1 = l’homme, 0 l’oeuf fécondé parle 1. Le dix donne l’image d’une régression spirituelle puisque le mariage estune conséquence de la chute de l’homme.
  • Le nombre dix est considéré comme le plus parfait des nombres, parce qu’il contient l’Unité qui a tout fait, et le zéro, symbole de la matière et du Chaos, duquel tout est sorti; il comprend donc dans sa figure le créé et l’incréé, le commencement et la fin, la puissance et la force, la vie et le néant.
  • Représente la révélation et la Loi Divine.
  • Les Hindous lui confèrent un pouvoir magique.
  • Dans la maçonnerie, le 10 signifie l’union ainsi qu’une bonne volontéexprimée en se joignant les mains.
  • Chez les Mayas, il représente la fin d’un cycle et le début d’un autre. Le dixétait considéré comme étant le chiffre de la vie et de la mort.
  • En Chine, la croix représente le chiffre 10 – comme la totalité des nombres.Bible
  • Les dix cornes de la Bête de l’Apocalypse avec les dix diadèmes sur chacune des cornes.
  • Les dix vices qui excluent du royaume de Dieu.
  • Les dix peuples dont l’hostilité envers Israël fut constante.
  • Dieu fit reculer l’ombre sur le cadran solaire d’Acaz de dix degrés comme signe qu’Il allait délivrer Ezékias de sa maladie mortelle et la ville où il était.
  • Les dix plaies d’Égypte envoyées par Dieu par l’intermédiaire de Moïse, selon la Bible: l’eau changée en sang, les grenouilles, les moucherons, les grosses mouches, la peste chez les animaux, l’épidémie d’ulcères et de tumeurs, la grêle et le tonnerre, les sauterelles, les ténèbres de trois jours, enfin la mort des premiers nés de chaque famille égyptienne.
  • Les dix commandements de Dieu donnés à Moïse.
  • Les dix générations d’Adam jusqu’à Noé.
  • L’homme est la dixième hiérarchie du « choeur céleste » qui remplacera, après le jugement dernier, celui des anges rebelles.

Symbolique du numéro DIX : Symbolisme et propriétés

      • Anciennement, l’année romaine n’avait que dix mois, commençant à mars et finissant à décembre. Les Romains divisaient ces mois lunaires en trois parties qu’ils appelaient calendes, nones et ides.
      • Chez les Indiens, les dix avatars ou incarnations de Wischnou représentaient les dix mois de l’année primitive pendant chacun desquels le dieu s’incarnait dans une nouvelle constellation, ce qui fait dire par certains auteurs que peutêtre les premiers zodiaques n’avaient que dix signes au lieu de douze. Wischnou, surnommé Narayane ou le dieu qui marche sur les eaux, est le verbe de Brahma. Dans sa première incarnation il pris la forme d’un énorme poisson et la seconde fois, il se changea en tortue. À la troisième incarnation, il pris la forme d’un sanglier; à la quatrième, celle d’un hommelion; à la cinquième, il prend la forme du nain Trivicrama; à la sixième, il s’incarne dans la personne de Rama; à la septième, il s’appelle Parasurame, ou le GrandRama; à la huitième incarnation, il est Krisna; et la neuvième incarnation de Wischnou est celle de Bouddha. La dixième incarnation de Wischnou aura lieu à la fin du monde, quand la divinité entière descendra vengeresse et consommatrice. Après quoi, les justes seront emportés dans les demeures des bienheureux où ils recevront leur récompense.
      • Les dix règles de sagesse que Krichna reçut dans son supplice.
      • Les dix devoirs moraux du Code de Manou qui sont: la résignation, l’action de rendre le bien pour le mal, la tempérance, la probité, la pureté, la répression des sens, la connaissance des sastras, la connaissance de l’âme suprême, la véracité, l’abstinence de la colère. Le Code de Manou mentionne également les dix devoirs des religieux qui comprennent les cinq voeux laïques, les trois voeux spéciaux et deux voeux purement religieux. Les prêtres devaient s’abstenir: de s’enivrer, d’être impudiques, de voler, de tuer, de mentir, de manger trop, d’assister à des spectacles danses, théâtres , deporter des ornements ou des parfums, d’user un lit, de recevoir de l’argent.
      • Les dix semaines racontant l’histoire du monde que l’on retrouve dans l’Apocalypse des semaines de la Lettre d’Hénoch, connue aussi sous le nomde Livre de l’exhortation, des écrits de la bibliothèque de Qumrân.
      • Les dix séphiroths de l’Arbre séphirotique de la Kabbale qui sont considérés comme étant des attributs divins, comme l’indique leurs noms:

Il est question également d’une onzième Séphirah qui n’est pas représentée sur l’Arbre séphirotique de la Kabbale. Elle se nomme Daath ou AïnSoph, l’inconnaissable.

        • Les dix semaines d’années à partir de Noé à Abraham jusqu’au moment où celuici engendra Isaac, selon le livre « Les âges de la création » des écrits de la bibliothèque de Qumrân.
        • Il y a dix différentes régions de l’univers correspondant aux dix différentes régions psychiques de l’homme.
        • Dans l’ancien Mexique, le nombre 10 était représenté par deux cercles concentriques ou deux carrés concentriques.
        • Les dix pétales du chakra Manipura situé dans la région du nombril et du plexus solaire.
        • Chacune des trentesix parties du Zodiaques astrologique se divise en dix degrés.
        • Selon Peter Deunov, un maximum de dix possibilités seraient données à l’homme dans sa vie pour s’engager avec l’amour. À tous les dix ans se présenterait une occasion de pouvoir travailler avec cette force puissante.
        • Selon les Anciens, il y aurait dix leçons, dix réalités de chaque vérité, c’estàdire dans l’apprentissage et la compréhension de toutes les facettes d’un aspect.
        • Le nombre dix possède une valeur mnémo-technique c’est-à-dire qu’il est lié à la mémoire. Il est facile de se rappeler d’une chose en faisant référence aux dix doigts de nos mains.
        • Anniversaire de mariage: noces de fer blanc ou étain.

 

Symbolique du numéro DIX : Occurrence

          • Le nombre 10 est employé 244 fois dans la Bible.
          • Egalement : le nombre 4000 est employé 10 fois dans la Bible.
          • Le nombre 10 est employé huit fois dans le Coran. (Coran II,192; II,234; V,91; VII,137; XI,16; XX,103; XXVIII,27 et LXXXIX,1)
          • Les mots « Et Elohim dit » sont répétés 10 fois au début de la Genèse. Le motfamille est employé 10 fois dans le Nouveau Testament et les mots calice, pêcheur et messie, 10 fois dans la Bible.

 

Voila, s’en est fini pour la symbolique du numéro DIX ; votre sorcière bien-aimée du calendrier-lunaire.info retourne à ses chaudrons.

Si vous avez apprécié(e) la symbolique du numéro DIX et que vous souhaitez connaitre les symboliques des autres numéros, merci de l’indiquer dans les commentaire au bas de cette page..car cela peut nous emmener très loin cette histoire…jusqu’aux millions et milliards !

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!