Sélectionner une page

L’être humain, les animaux et les plantes sont soumis à des rythmes biologiques. La science qui s’occupe de ces différents rythmes biologique est nommée la chronobiologie.

Elle contribue à une bonne alimentation en situant les heures auxquelles on doit consommer les aliments.
Elle permet d’être efficace au travail, de se soigner ou de faire son sport au bon moment du jour, etc.
Voici tout ce que vous devez savoir sur la chronobiologie pour votre bien-être au quotidien.

 

1 – La chronobiologie : qu’est-ce que c’est ?

La chronobiologie étudie les rythmes biologiques qui gouvernent les êtres vivants. Ils sont d’origine endogène et exogène.

Les premières expérimentations et applications de cette discipline ont été effectuées au XVIIIe siècle par plusieurs scientifiques. Parmi ceux-ci, on distingue le savant français Jean-Jacques Dortous de Mairan, Carl von Linné (naturaliste suédois) et Julien-Joseph Virey (médecin).
Au début du XXe siècle de nombreuses autres recherches sont menées par divers scientifiques dans plusieurs pays du monde sans grande avancée.
Durant l’année 1915, le botaniste Wilhelm Pfeffer n’hésite pas à émettre l’hypothèse d’une horloge interne autonome dans son livre intitulé « Contributions à la connaissance sur l’origine des mouvements du sommeil ».
Mais, c’est plutôt en 1950 qu’on va avoir quelque chose de sérieux concernant la chronobiologie. Ainsi, les travaux conduits par Erwin Bünning, Colin Pittendrigh et Jürgen Aschoff aboutissent à la naissance de la chronobiologie. Ces travaux concernaient les horloges circadiennes des oiseaux et des souris.
Quelques années plus tard (1960), les bases de la chronobiologie seront établies.

Diverses études ont prouvées que la quasi-totalité des fonctions biologiques sont gouvernées par le rythme circadien. Il s’agit d’un cycle dont la durée fait 24 heures. Cela est contrôlé par une horloge interne logée dans le cerveau. Elle se trouve précisément au niveau de l’hypothalamus (formé de deux noyaux). Ces noyaux qualifiés de suprachiasmatiques contiennent un grand nombre de neurones (10000). Ces deux noyaux sont à l’origine de la régulation circadienne de l’ensemble des fonctions biologiques de l’organisme. Cette régulation se fait par l’intermédiaire de messages directs ou indirects envoyés aux structures de l’organisme.

 

2 – Chronobiologie : manger les aliments au bon moment

Une connaissance de la chronobiologie permet à chaque individu de consommer les aliments à la bonne heure du jour. Ce qui a des répercutions positives sur sa bonne santé au quotidien.
En effet, une alimentation fondée sur les principes de la chronobiologie aide à préserver la santé tout en gardant un poids idéal.

Que préconisent les chronobiologistes comme alimentation journalière ?

Bien manger le matin

Cela suppose qu’il faut manger assez de protéines, de glucides et de lipides. En effet, au réveil, l’organisme à besoin de ces nutriments afin de redonner de la vigueur aux cellules.
Donc, pour votre repas matinal, misez surtout sur des aliments suffisamment riches en glucides, lipides et protéines.

Dans ces conditions, il faut faire appel à tous les aliments riches en sucres lents et en sucre rapides.
On trouve une bonne proportion de sucres lents dans les aliments comme les céréales et le pain.
Vous trouverez les sucres rapides dans les aliments tels que le miel, les jus de fruit, la confiture, etc.

Les matières grasses à privilégier au cours du petit-déjeuner sont le fromage ou le beurre. Cependant, il faudrait les consommer avec modération.

Faites également la priorité aux aliments riches en protéines comme le jambon blanc ou des œufs.
Vous pouvez composer votre petit-déjeuner selon vos envies, mais surtout en respectant les exigences de la chronobiologie.

Manger léger à midi

Ce repas qui se prend 5 ou 6 heures après le petit-déjeuner doit être léger.
En effet, à cette période de la journée, il faut éviter de faire le plein de matières grasses. Elles seront difficiles à digérer, ce qui peut favoriser des problèmes de transit.
Ainsi, c’est le moment propice pour consommer des viandes maigres qui sont plus faciles à digérer. En plus des viandes maigres, on mangera aussi des légumes. Pour le dessert, vous pouvez vous limiter à la consommation d’un fruit.

Faire le plein d’énergie au goûter (= repas du soir)

Ce troisième repas de la journée a une importance capitale. Il apporte l’énergie suffisante en fin de journée. Il agit aussi comme un coupe-faim. Idéal donc pour éviter toute sorte de grignotage.
A ce moment de la journée, il faut apporter un peu de glucide et de lipide à l’organisme.
Les aliments qui conviennent au goûter sont les fruits sucrés. Ils apportent assez de tonus à l’organisme en fin de journée.
En conclusion, voici un exemple de goûter que vous pouvez prendre : du pain beurré, un laitage et un fruit.

calendrier lunaire chronobiologie

3 – Chronobiologie pour travailler avec efficacité et se maintenir en pleine forme

La chronobiologie contribue au maintien de notre santé. Grâce à elle, on sait choisir le bon moment pour mener les activités. Elle aide à retrouver un meilleur sommeil et à faire le sport au moment où le corps en a besoin.

Le bon moment pour se mettre au lit

Un mauvais sommeil est à l’origine de nombreux problèmes de santé. En respectant les consignes de la chronobiologie, on parvient à un sommeil agréable et réparateur. On peut aussi vaincre l’insomnie et se donner de meilleures chances de dormir rapidement une fois au lit.
Le bon moment pour aller se coucher, c’est quand la température corporelle se met à baisser. La période de la nuit où le sommeil est favorable oscille entre 22 et 24 heures.
Pour un bon endormissement, vous devez éviter de faire grimper votre température corporelle. C’est pourquoi il faut éviter tout ce qui pourrait faire monter la température après 20 heures. Bannissez les boissons telles que le café et le thé. Evitez les facteurs susceptibles de faire monter la température comme le sport ou une chambre surchauffée.

L’heure idéale pour se soigner

Il faut savoir que les cellules sont plus sensibles aux molécules à certaines heures de la journée. Anti-inflammatoires, antihypertenseurs, corticoïdes… voilà des médicaments à prendre à des heures précises pour une meilleure action.
Selon la chronobiologie, la prise d’anti-inflammatoires et corticoïdes doit se faire le matin au moment du pic de cortisol. Le taux de cortisol favorise l’assimilation des molécules d’où une action plus efficace. Cependant, ils sont déconseillés le soir à cause des douleurs gastriques qu’ils peuvent provoquer.
En fait, le soir l’estomac est plus acide. Les antihypertenseurs sont plutôt conseillés le soir pour un meilleur contrôle de la tension artérielle. Une étude menée par des chercheurs espagnols sur plusieurs patients en 2011 conforte cette affirmation. Par ailleurs, les bronchodilatateurs en cas d’asthme sont recommandés le soir entre 21 heures et 5 heures du matin.

Faire le sport lorsque le cœur est favorable

Selon la chronobiologie, le bon moment pour faire du sport et en tirer le maximum de profit se situe entre 15 h et 19 h. A ces heures du jour, le cœur est plus disponible à une activité sportive.
Durant cette période, la remontée de la température corporelle et la glycémie favorisent la pratique d’une activité physique. Par ailleurs, les performances musculaires sont optimales entre 17 h et 19 h. De plus, les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’infarctus sont très réduits. Une étude réalisée en 2011 par le Centre national pour la recherche cardiovasculaire de Madrid révèle que les conséquences d’une crise cardiaque sont plus graves le matin entre 6 h et 9 h. Et, les risques d’AVC très élevés entre 4 h du matin et 10 h. Evitez donc de trop solliciter votre cœur au cours de ces heures.

Les moments propices au travail

Le corps humain est au maximum de son efficacité à certaines heures de la journée. A ces heures, le taux de sucre dans le sang et la température corporelle sont parfaits pour les cellules cérébrales.
L’heure idéale pour effectuer une activité qui exige de la concentration est de 10 h à 11 h. L’après-midi, elle se situe entre 15 h et 16 h 30mn.
Les activités qui requièrent de la vivacité doivent se faire entre 5 h et 7 h du matin.
Au travail, une pause est nécessaire toutes les 90 mn. En effet, il est établi que les cycles du sommeil se développent à chaque 1 h 30 mn.

 

4 – Chronobiologie et calendrier lunaire

Grâce à la chronobiologie, on sait que l’ensemble de l’organisme humain est soumis à une horloge interne ou à un rythme biologique.
Appliquer des soins de beauté au meilleur moment pour des cheveux sains et une peau parfaitement nette est possible.
Par exemple, le matin vers 8 h, c’est le bon moment pour appliquer une crème hydratante riche en vitamines C et E. Elle renforce les défenses naturelles de la peau.

La nature aussi est soumise à des rythmes tels que ceux du soleil et de la lune.
Ces différents cycles ont des influences sur le corps humain.

De ce fait, le calendrier lunaire peut être un bon complément à la chronobiologie.
Basé sur le cycle de la lune, il est d’une aide précieuse pour l’entretien des cheveux, la santé et le bien-être, le jardinage… Vous pouvez donc profiter dès maintenant des délices du calendrier lunaire en consultant le calendrier lunaire cheveux ou le calendrier lunaire jardiner avec la lune.

J’espère que cet article vous a apporté un éclaircissement sur la chronobiologie ;
n’hésitez pas à le partager avec vos amis et à me laisser des commentaires en bas de page…

Votre sorcière bien-aimée du calendrier lunaire

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!