Sélectionner une page

Afin d’équilibrer votre sol, faites appel aux amendements calcaires c’est-à-dire chauler le sol . Ces minéraux compléteront les fumures et composts automnaux.

Si les amendements tels que com­post et fumure sont des apports de matières organiques nécessai­res au bon développement des légumes, le calcaire jouera un rôle dans celui des minéraux, tout aussi important.
Deux rôles lui sont attribués dans le bon équi­libre de la terre du jardin.
Le calcaire améliore la structure du sol. Ce dernier devient plus meuble et mieux aéré.
Il a aussi un rôle chimique en équilibrant le pH du sol.
Le compost, ou fumier, tend à acidifier la terre, le calcaire remonte vers un pH neutre, le sol.

 

Que choisir pour chauler le sol ?

Bien entendu, si votre terrain est déjà calcaire, abstenez-vous.
Faites une ana­lyse du sol pour déterminer la quantité à enfouir. (voir notre article : reconnaitre un type de sol en 2 secondes)
Le calcaire broyé est facile d’utilisation et s’épand tous les 3 ans.
Certains, comme la dolomie, appor­tent en plus de la magnésie.
Si votre surface est importante, orientez votre choix vers de la marne, à raison de 2 kg/m2 si votre sol est très lourd.
Ne soyez pas trop pressé, il vous faudra plusieurs années pour équilibrer un sol trop acide.

Autre choix avec du maërl (Lithothamnium corallioides), qui aide à fixer le potassium et l’ammonium grâce à son calcium.
Il stimule, comme les autres, l’activité biologique des sols.
Sous forme de « semoule », il s’épand très facilement, comptez 200 à 400 g/m2 en terre franche, 300 à 500 g/m2 en terre argileuse ou riche en humus, et 100 à 300 g/m2en sol sablonneux.

Astuce : Le maërl est un substrat composé de résidus d’algues marines riches en calcaire et en magnésie, il se trouve sur les côtes bretonnes. Le maërl permet aux plants de mieux absorber les nutriments.

calendrier lunaire chauler le sol

Précautions à prendre pour chauler le sol

Attention : vous ne devez jamais chauler en même temps que vous effectuez un apport de fumure (fumier, compost) ou si vous apportez un engrais chimique (ce que je déconseille toujours) contenant du sulfate d’ammoniaque ou du superphosphate car le contact avec la chaux provoque une neutralisation de ces fertilisants.
Vous ne devez pas chauler le sol de votre jardin potager l’année précédant une culture de pomme de terre ou de tomate.
Si vous avez chaulé la parcelle où vous désiriez semer des betteraves (ce qui est très favorable à la levée de la betterave), appliquez un engrais azoté.
L’effet du chaulage sera d’autant plus rapide si vous la concassez finement afin d’obtenir de la poudre.
Dés la fin des récoltes d’automne, vous pouvez chauler le sol, ainsi la chaux sera incorporée au bêchage si vous en effectuez un.

Une petite vidéo de Lydia et Claude Bourguignon sur la mort des sols = la mort des hommes !

N’hésitez pas à consultez mes autres articles sur la gestion des sols.

Votre sorcière bien-aimée du calendrier lunaire vous remercie, et si vous avez aimé cet article, laissez-moi un commentaire en bas de page, likez et/ou partagez sur les réseaux sociaux.

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!