Sélectionner une page

Aujourd’hui, l’équipe de calendrier-lunaire.info s’intéresse à la parapsychologie

La parapsychologie se trouve à l’arrière plan de toutes les actions humaines. Appartenant à la fois au monde matériel et au plan des Principes Universels, elle peut apporter en tant que métaphysique expérimentale (dépouillée de fantasmes et reposant sur des faits) une vision du monde et de la réalité, de nature à transformer totalement nos raisons d’être et de vivre.

La parapsychologie démontre l’existence, chez l’être vivant, de facultés qui débordent les limites corporelles. « Il ressort de l’étude des faits la certitude que nous possédons un principe pensant, indépendant de la matière, qui n’est pas soumis comme elle aux transformations de la vie, et dans lequel réside le souvenir. » (Gabriel Delanne Le Spiritisme devant la Science, Paris, éd. Meyer 1927).

Le terme  » parapsychologie  » est mal adapté pour désigner des évènements qui font partie de l’ordre naturel, et malheureusement terriblement galvaudés. Proposé en 1889 par le philosophe allemand, Max Dessoir, il fut utilisé dès 1917 par le Pr Emile Boirac, recteur de l’Académie de Dijon.

Diverses autres appellations ont été proposées, des hypothèses formulées sur l’origine du phénomène ou les contraintes idéologiques auxquelles les chercheurs ont été soumis :

Métapsychique (Charles Richet, France, 1905)

– Bio-information (E. Naumov et Kashinsky, URSS, 1955)

Psychotronique (Z. Redjak, Tchécoslovaquie, 1967)

– Paranormologie (A. Resch, Italie, 1969)

Psilogie (1974 par Louis Belanger au Québec) 3

Noétique (proposé par le cosmonaute Edgar D. Mitchel pour remplacer les termes parapsychologie, psychologie transpersonnelle, physique, microbiologie et médecine, en tant que concept unificateur de tous les domaines de recherche).

calendrier lunaire parapsychologie kundalini

La parapsychologie aurait dû progresser à pas de géant et présenter une courbe exponentielle de découvertes croissantes à laquelle nous étions en droit de nous attendre, étant donné les instruments de plus en plus sophistiqués dont nous disposons.

D’où vient ce retard par rapport à l’évolution de la Physique nouvelle et aux inquiétantes investigations de l’ingénierie génétique ?

Il vient d’une approche inadéquate, des méthodes statistiques abusives et du désir de réitérer des résultats dans une discipline qui ne s’y prête guère.

La mission historique de la parapsychologie est d’apporter dans la vie et l’action de l’humanité, parvenue à l’heure du choix entre sa fin et son devenir, quelques reflets de la Vérité primordiale. Aussi ne faut-il pas s’étonner que le système socio-culturel dans lequel nous vivons et qui nous conditionne, oppose son ostracisme aux données essentielles d’une parapsychologie qui menace ses privilèges.

Ces données essentielles sont relatives à la notion du composé humain en tant que manifestation de la vie, dans son expression globale triunitaire, somatopsycho-spirituelle, l’existence d’un rythme de métamorphose (connu sous le terme de réincarnation, impropre car trop limitatif des états multiples de l’Être), l’inexistence du hasard, la non-séparativité et l’unité foncière des êtres et des choses, la possibilité de vitesses supraluminiques, la responsabilité individuelle et collective de nos actes, l’existence d’une humanité dite posthume à divers degrés d’évolution…

La masse des faits ou évènements paranormaux est imposante : aptitudes et sciences infuses, auras, bilocation, clairvoyance, clairaudience, double-vue, ectoplasmie, communication avec les animaux et la nature, guérison psi, hantises, hypnose et sophrologie, incombustibilité, lévitation, poltergeists, précognition, radiesthésie et radarsthésie, psychokinésie, psychométrie, rétrocognition, stigmates, télépathie, visions et voix, auxquels on peut ajouter différentes mancies (il en existe plus de trois cent), capables de susciter la mise en œuvre de certaines facultés paranormales et en particulier prémonitoires : voyance avec support, cartomancie, chiromancie, graphologie, oniromancie, astrologie, numérologie… Enfin, un événement heureusement plus rare : les parapyrogénies ou combustions spontanées d’êtres humains…

Dans notre prochain article du calendrier lunaire nous explorerons plus en détails, les phénomènes parapsychologiques .

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!