Sélectionner une page

Les marées sont le phénomène  le plus spectaculaire de l’influence de la lune sur les éléments terrestres.

Les marées : la combinaison deux forces

Elles sont le résultat de la combinaison de deux forces sur la terre :

  • La force d’attraction gravitationnelle de la lune combinée à celle du soleil. Cette force est d’autant plus intense si l’astre en question est à proximité de la terre (lune) et sa masse importante (soleil). La force d’attraction de la lune est 2,2 fois plus forte que celle du soleil.
  • la force centrifuge due à la rotation de la terre sur elle-même.

Ces deux forces combinées créent le flux et reflux incessant des marées. Les variations significatives de ces dernières sont dues à la combinaison des positions de la lune et du soleil à chaque instant. Comme la lune a l’attraction la plus forte, c’est elle qui détermine les marées ; le soleil vient amplifier ou diminuer cette attraction. L’eau de nos mers et océans qui se trouve du coté de la lune est attirée par celle-ci ;  de l’autre coté de la terre, l’eau est moins attirée. Ainsi, lorsque la lune se lève, la marée est au plus bas ; le laps de temps que met la lune pour monter au méridien, la marée est montante et le laps de temps que met la lune pour se coucher, la marée est descendante. Il en est de même pour atteindre le méridien opposé.

Lorsque les forces de la lune et du soleil s’associent, les marées sont les plus fortes,  on parle de marées  » vives eaux « . Ces phénomènes sont visibles lors des pleines et nouvelles lune. On parle de syzygie.

Lorsque les forces de la lune et du soleil s’opposent, les marées sont donc moins fortes, on parle alors de marées  » mortes eaux « . Ces phénomènes sont visibles lors des premiers et derniers quartiers. La lune et le soleil sont dits en quadrature.

Les grandes-marées (vives eaux) sont la combinaison de syzygie et des équinoxes. Le coefficient des marées s’approche des 120. Ces conjonctions sont extraordinaires et très spectaculaires. C’est ce qui c’est produit le 21 mars 2015, et que nous avons appelé la « marée du siècle ».

Les petites-marées (mortes eaux) sont la combinaison de quadrature et des solstices. Le coefficient des marées s’approche alors des 20. C’est le calme plat !

Elles ont des coefficients et des horaires qui varient d’un port à un autre, en fonction des obstacles qu’elles rencontrent. Les variations des profondeurs des mers et océans, ainsi que les talus continentaux jouent sur la répercussion des coefficients et des horaires des marées.

A partir du moment ou la lune joue avec les marees, elle influence également toute la vie sous-marine. C’est pourquoi il est intéressant de consulter le calendrier lunaire avant d’aller pêcher. Lorsque la marée est haute, les poissons entrent dans une période de très grande activité ; mais nous en reparlerons dans un nouvel article.

 Vous trouverez ici une vidéo explicative sur le phénomène des marées

calendrier_lunaire_nombre_d-or_marees

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!