Sélectionner une page

Savoir adapter l’offre du sol à la demande des plantes, voilà la devise de tout bon jardinier. En résumé, analysez son sol pour savoir quel légume planter : comment reconnaitre un type de sol en quelques secondes ?

Les conseils de Lydia et Claude Bourguignon :
Cliquez sur l’image ci-dessous

Si un test d’analyse de sol permet de découvrir les teneurs en phos­phore, potassium et magnésium, il est important de regarder l’état de votre terre afin de « défricher » sa composition et ainsi déterminer quel est le type de sol de votre jardin potager bio.
Si les jolis petits boutons d’or vous ravissent, ne vous réjouissez pas trop, ils indiquent un sol lourd et argileux, difficile à travailler.
Vivace nocive qui revient d’une année sur l’autre, plaie des jardiniers, le liseron des champs peut étendre ses racines sur plusieurs mètres. Arrachez-en un bout, et aussitôt de nouvelles racines se forment. Il est adepte des sols sablonneux et argileux.
Les fleurettes jaunes du coucou s’épa­nouissent dans une terre calcaire. Même condition de développement, pour la fumeterre, le sainfoin et le sureau yèble.
Si votre terre est acide, argileuse et mal drainée, vous avez toutes les chances de voir apparaître la prêle des champs. Ré­jouissez-vous, elle est efficace en purin, dans le traitement de l’oïdium.

calendrier lunaire type de sol

Comment s’y prendre pour déterminer un type de sol ?

La terre réagit de diverses façons, selon sa nature, à l’effet de la pluie, de la sécheresse.
Compactez-en dans votre main en formant un boudin de terre.
Le sol argileux collera aux doigts et restera dense, le sol limoneux se tiendra bien en forme.
Un sol sableux ne formera aucun boudin, il s’effritera.
Un sol argileux devient vite boueux en hiver, et of­fre un jardin dur impossible à travailler en été, il se fendillera sous l’effet de la séche­resse.
Un sol sableux sera très perméable, et maintiendra au sec les racines des plantes.

Astuce : Faites un test de pH, et éventuellement chaulez avant de faire votre potager. Les carottes, fraisiers, l’oseille, les tomates, les pommes de terre et les poireaux seront des légumes heureux !

Votre sorcière bien-aimée du calendrier lunaire vous remercie de votre visite, laissez moi un commentaire et n’hésitez pas à liker et/ou partager sur les réseaux sociaux, c’est vous qui contribuez au partage des connaissances.

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!