Sélectionner une page

Cela fait 30 ans que la chrononutrition existe. Elle aide à garder l’équilibre alimentaire.
En mangeant certains aliments à des horaires précis, on parvient à rééquilibrer sa silhouette ou à avoir un poids normal.
Elle préconise quatre repas par jour. A chaque repas, il faut consommer des aliments particuliers.
Elle a de nombreux bienfaits sur la santé.
Cependant, il faut savoir composer ces plats. Viandes, poissons, fruits, légumes… Autant d’aliments à consommer tous les jours.
Revue de détails sur la chrononutrition.

C’est quoi au juste la chrononutrition ?

calendrier lunaire chrononutrition

Origine de la chrononutrition

En 1986, un nutritionniste français met au point une méthode alimentaire particulaire : la chrononutrition.
Cela est l’œuvre du Dr Alain Delabos.
Ce nouveau concept vise à éliminer les kilos superflus qui surviennent après l’arrêt du tabac.
Selon le nutritionniste, un individu peut maigrir vite et bien s’il sait manger au bon moment dans une journée.
En 1994, la chrononutrition est soumise à des études cliniques sur de nombreux patients.
Les recherches, qui sont menées par le professeur Jean-Robert Rapin, aboutissent à des résultats forts encourageants. Une nouvelle ère commence pour la chrononutrition, un régime alimentaire qui s’appuie sur 10 grands principes.
Par exemple, garder toujours l’ordre des repas, il faut manger pour calmer sa faim, manger à des heures précises, etc.

Un régime fondé sur la chrononutrition comprend deux étapes indispensables.
Il faut débuter par la détermination de votre morphotype.
On prendra ainsi les mesures de son tour de taille, du tour de poitrine et de son tour de hanches.
Sans oublier le poids, la taille et la largeur du poignet.
Au cours de la seconde étape, on observe une diète basée sur certains aliments.

Composition de la diète

Le régime alimentaire journalier doit obligatoirement être composé d’un petit-déjeuner, d’un déjeuner et d’un goûter. Le dîner n’est pas obligatoire.

Pour le petit-déjeuner, le candidat à la chrononutrition se contentera de pain, fromage, de boissons (café, thé, tisane) et de beurre ou huile d’olive.
Mais, on consommera les boissons sans sucre ni lait.

Les aliments indiqués pour la composition du déjeuner sont les suivants : viande, poisson, charcuteries, volaille et les œufs. Il y a aussi les féculents (sauf le pain).
Ce qu’il faut absolument proscrire au déjeuner : salade, fromage et le vin.
De plus, l’entrée et le dessert sont déconseillés.

Tous ceux qui souhaitent prendre un dîner, composeront leurs plats en fonction des aliments tels que les légumes, les poissons ou les fruits de mer.

Et le goûter ?
Il est conseillé, mais à condition d’avoir faim.
Dans ce cas, il faudra choisir parmi les aliments suivants : chocolat noir, jus de fruit frais, noix, olives, sorbet aux fruits, avocats, confiture, etc.

La chrononutrition bannit quatre types d’aliments. Ce sont : tous les aliments allégés ou light, les laitages (excepté le fromage, le beurre et la crème), les sauces sucrées, les soupes et potages.

 

Chrononutrition : des résultats prouvés

Plusieurs principes de la chrononutrition ont été confirmés par des études.
Ces bienfaits sur l’organisme sont avérés. Mais, elle peut être à l’origine de certaines carences.

Des résultats très rassurants

Aujourd’hui, de nombreuses études scientifiques effectuées par les chercheurs viennent conforter les prescriptions de la chrononutrition.

Par exemple, selon des études en laboratoire, il a été démontré que manger des matières grasses à certaines heures de la journée préviendrait des éventuelles prises de poids. Une consommation de lipides tout au long du jour nous exposerait à des prises de graisses superflues.
Ces études effectuées sur des animaux en laboratoire donnent ainsi des résultats très encourageants.
Pour les spécialistes de la chrononutrition, en s’alimentant selon les sécrétions enzymatiques et hormonales de l’organisme, chaque individu cours très peu de risques à stocker des graisses indésirables.
C’est pour cette raison qu’il faut manger gras le matin au petit-déjeuner.

Puis, prendre un repas dense à midi riche en protéines et en glucides (lents).
En fait, à cette période de la journée, le corps sécrète un fort taux d’amylacés et de protases (peptidase).
Ces enzymes participent activement à la digestion des aliments.

En fin d’après-midi, la sécrétion d’insuline due à un pic de cortisol est le moment propice pour prendre une collation à base de fruits secs ou frais, compote, chocolat noir, etc.

Le soir, il faut manger peu et léger, car les sécrétions digestives sont faibles.

Les avantages de la chrononutrition

Elle encourage une quantité élevée de protéines. Or, ces nutriments sont d’excellents coupe-faim.
La sensation de satiété qu’elles favorisent permet de manger moins et d’éviter surtout le grignotage.
Il se veut un régime idéal sur une courte période.

Mais, plusieurs personnes pensent qu’il est difficile de pratiquer le régime de la chrononutrition.
C’est difficile car le sujet soumis à un tel régime doit être capable de créer des repas à partir d’une petite liste d’aliments autorisés.
Par ailleurs, les quantités d’aliments à consommer doivent être conformes à la grandeur de l’individu.

La chrononutrition peut avoir des répercussions négatives sur la santé de certains individus. Notamment des personnes victimes de maladies rénales. En fait, le taux élevé de protéines à consommer n’est pas bénéfique à cette catégorie de personnes.
Faire attention en cas de maladies cardio-vasculaires à cause de sa teneur en matières grasses saturées.
Sans oublier les risques de constipation parce que le régime est pauvre en fibres alimentaires.
Ce régime peut entraîner une carence en vitamine D.

La chrononutrition 30 ans après

Plus de 30 ans après sa mise au point, la chrononutrition a séduit plusieurs candidats à la perte de poids.
S’il est difficile de maigrir dans la pratique, un grand nombre de personnes l’a essayé avec des résultats probables.
Les divers commentaires laissés çà et là par les internautes sur le Net prouvent que cela marche chez plusieurs.
Mais, très peu d’études scientifiques ont été consacrées à ce type d’alimentation.

Voici un exemple d’organisation de votre repas avec la chrononutrition.
Au petit-déjeuner, vous pouvez prendre du fromage et de la charcuterie ou 3 œufs.
Mangez aussi du pain complet avec un peu de beurre (moins de 10 g).
A midi, on mangera 270 g de poissons accompagnés de légumes verts et de féculents.
Terminez par un morceau de fromage ou un fruit.
Au goûter, consommez 2 pommes ou 4 abricots. Si vous préférez les jus de fruit, prenez un grand verre de jus.
Au dîner, mangez des fruits de mer et des légumes verts ou de la salade. Pour l’assaisonnement de votre salade, utilisez de l’huile de colza ou de l’huile d’olive.
Buvez une bonne quantité d’eau par jour, entre 1,5 et 2 litres. Boire de préférence entre les repas.

Chrononutrition : consommer les aliments provenant de votre jardin

Le régime de la chrononutrition exige la consommation de fruits frais, secs ou de jus de fruit.
On nous fait l’éloge de manger 5 fruits et légumes par jour. Le problème, c’est que la quasi-totalité des fruits et légumes que nous trouvons dans le commerce et notamment le commerce de la grande distribution, est pollué par des engrais, pesticides et/ou conservateurs…
Alors, passez au bio !
Vous pouvez cultiver plusieurs de ces fruits dans votre verger si vous disposez d’un grand espace, ou dans votre jardin ou même dans des pots dans votre cours.
On est toujours heureux de déguster des fruits ou légumes issus de son jardin personnel.

Cultivez votre jardin avec le calendrier lunaire

Le calendrier lunaire définit les jours favorables pour planter, semer ou récolter dans son jardin.
Il s’appuie sur les différentes positions de la lune au milieu des constellations. Voir l’article : pourquoi jardiner avec la lune ?
Le jardinage avec la lune aide à avoir une production de qualité. Avant de vous abonner à un calendrier lunaire pour avoir un formidable jardin fécond, voici les informations utiles à savoir.

Comment ça marche ?

Si on veut se référer à la lune, le bon moment pour prendre soin de ses arbres fruitiers est la période où la lune est montante. Cette période favorise une bonne résistance aux maladies. (voir plus en détails l’article sur la lune montante)
Alors, n’attendez pas, c’est le moment idéal pour prendre soin de votre verger.
Au cours de la lune montante, vous pouvez également semer ou bien récolter des légumes-fruits du potager.
Durant la phase ascendante de la lune, ne vous priver pas également de semer ou de récolter.
Pourquoi ? Tout simplement parce que les aliments récoltés dans cette période seront plus riches en sucres, vitamines et en minéraux essentiels.
En les consommant, vous en tirerez une grande proportion de ces nutriments. Ce qui contribue au bon épanouissement des cellules.
Par ailleurs, c’est l’occasion de greffer vos arbres fruitiers, car la cicatrisation sera plus rapide.

Quand la lune est descendante, il faut plutôt se consacrer à travailler la terre de son jardin.
Vous pourrez au cours de cette période fertiliser afin d’avoir un sol plus riche.
C’est le temps propice au bouturage, au marcottage ou au repiquage.
Pratiquées en lune descendante, ces techniques de culture ont plus de chance de réussir.
On recommande aussi de tailler les plantes dans la phase descendante de la lune. (voir plus de détails sur la lune descendante)

Bien sûr, il y a des jours de repos qu’il faut observer (La Lune a dit : « pas de jardinage »). Par exemple, le jardinier fera une pause à l’apogée (lune très éloignée de la terre) ou au périgée (lune très proche de la terre).

Quel calendrier lunaire choisir ?

Pour faire un excellent jardinage avec la lune, un calendrier lunaire s’impose !
N’achetez plus de calendrier lunaire en support papier, vous contribuerez ainsi à la sauvegarde de nos forêts et écosystèmes…
N’hésitez plus et suivez le calendrier lunaire jardiner avec la lune de votre sorcière bien-aimée !
La devise de votre sorcière bien-aimée du calendrier-lunaire.info : avoir la bonne information au bon moment !
Vous serez ainsi informé des périodes idéales pour semer, planter, récolter ou traiter vos plantes, afin d’avoir un jardin très sain et productif.
Votre santé vous dira merci, car vous consommerez des produits sans pesticides ni engrais chimiques puisqu’ils proviendront de votre production.

Alors, qu’attendez-vous ?

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!