Sélectionner une page

La ciboulette est une herbe aromatique qui pousse dans le monde entier. Facile de culture et d’entretien, la ciboulette possède l’étonnante capacité de repousser très vitre après la cueillette ; donc plus vous la coupez, et plus elle pousse ! Alors regardons d’un peu plus près cette herbe de la famille des oignons et au goût si délicat, qui agrémente agréablement nos sauces, salades et omelettes…

Contrairement aux autres membres de la famille des oignons, la ciboulette (Allium schoenoprasum), ou civette, est cultivée pour ses feuilles tubulaires parfumées plus que son bulbe. Ses feuilles, coupées en petits morceaux, entrent dans de nombreuses préparations culinaires, soit fraiches, dans les salades, ou mélangées acec du fromage blanc ou de la crème fraîche, pour assaisonner la raclette par exemple, soit incorporées dans des plats chauds : soupe, omelettes, sauces, etc…

Une autre herbe aromatique très proche de la ciboulette peut aussi se cultiver au jardin ; c’est la ciboule (Allim fistulosum), ou cive, dont les tiges sont plus grosses. Chez les marchands de produits exotiques, on trouve aussi de la ciboulette de Chine (Allim tuberosum), connue en Asie depuis plus de 5 000 ans.

Toutes ces fines herbes forment, au moment de leur floraison en petits pompons roses, un joli décor. Elles créent une agréable bordure basse au jardin d’herbes ou au potager. La hauteur des plantes varie entre 15 et 45 cm. Les plus petites sont les plus recommandées pour la cuisine à cause de leur meilleur arôme.

Les fines herbes poussent n’importe où dans le jardin, mais préfèrent les coins chauds à mi-ombre. Favorisez une poussée rapide du feuillage en donnant aux plantes une bonne terre enrichie de terreau de feuilles ou de fumier bien décomposé.

Les ciboulettes sont des plantes vivaces rustiques qui poussent spontanément dans le monde entier : elles sont persistantes sous la plupart des climats mais peuvent disparaître des régions où l’hiver est particulièrement rude. On les voit généralement réapparaître au début du printemps dés que le soleil se montre plus ardent. En protégeant la ciboulette avec une cloche, avant les gelées, on peut prolonger sa période de production jusqu’à la fin de l’automne ou le début de l’hiver. Renouvelez les plantations tous les trois ou quatre ans, car les vielles souches ont tendance à moins produire.

calendrier lunaire ciboulette 2

La culture de la ciboulette

On commence une plantation de ciboulette par semis ou mise en place des bulbes.

Semez les graines en pleine terre du début à la fin du printemps, en sillons étroits, directement en place. Lorsque les plantations apparaissent, éclaircissez-les à environ 15cm en tous sens. Transplantez les petits plants les plus solides dans un autre sillon ou en pots si vous voulez les cultiver sur une fenêtre. N’hésitez pas à consulter mon calendrier lunaire jardiner avec la lune par emails, afin de ne pas laisser passer les dates opportunes aux différentes cultures au jardin potager bio… Utiliser la lune optimise votre travail !

Vous pouvez également acheter vos ciboulettes en bulbes chez un horticulteur ou dans une jardinerie ; il faut aussi les installer au printemps. Appuyez fortement sur le petit bulbe pour enfoncer les racines ; espacez de 25 cm sur le rang ; les bulbes doivent affleurer la surface du sol. ils poussent très vite et forment des touffes, donnant chacune à leur base un grand nombre de bulbillons.

Toutes les ciboulettes poussent en touffes et peuvent être multipliées par séparation, ou éclatage de ces touffes. Pour cela, soulevez l’une d’elles à l’aide d’une fourche à bêcher et, en vous servant des deux mains, séparez-la en petits paquets. Replantez-les éclats, soit au printemps, soit juste après la floraison. Les touffes ainsi divisées puis replantées et bien arrosées produiront beaucoup de jeunes feuilles jusqu’à la fin de l’été.

Plante de culture très facile, la ciboulette ne demande pratiquement aucun soin. Dans la mesure où le sol est riche en humus et la plantation pas trop dense, et où il n’y a pas d’attaques de prédateurs, quelques bons arrosages suffisent à faire prospérer les touffes. Dans le pire des cas, la mouche de l’oignon peut se manifester, aussi ne cultivez pas vos fines herbes trop près d’une plate-bande d’oignons ou de poireaux.

Les fleurs de ciboulette sont très décoratives ; mais leur développement tend à diminuer la production des feuilles. Veillez donc à supprimer toutes les inflorescences, de façon à ne pas li!miter votre récolte, surtout si vous ne possédez que quelques plants. Si votre  intention est de récolter des graines, réservez un plant pour cela ; il fleurira et fructifiera. Faites bien sécher les graines et conservez-les jusqu’au semis dans un bocal hermétiquement fermé.

Coupez les feuilles avec des ciseaux au fur et à mesure de vos besoins, mais laissez toujours quelques feuilles. En été, rabattez régulièrement les pieds, ils repousseront d’autant plus vite. Les feuilles se consomment fraîches ; le séchage leur fait perdre tout leur arôme, mais la congélation peut vous dépanner pour ce qui est des plats cuits.

Sachez que vous pouvez aussi, pour l’hiver, planter quelques touffes en pots de 10 préalablement remplis d’un mélange de bonne qualité et en les conservant sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée. C’est aussi l’une des herbes aromatiques les plus faciles à cultiver en intérieur. Arroser abondamment et récoltez souvent.

Et voilà, j’espère que cet article sur la ciboulette vous aura donné envie de la cultiver dans votre jardin potager bio, ou sur le rebord de votre fenêtre.
Laissez-moi des commentaires en bas de page afin de me transmettre vos impressions ou vos idées…
N’hésitez pas à consulter d’autres articles sur le jardinage sur la page dédiée aux articles spécifiques nature et jardin.
Votre sorcière bien-aimée vous remercie de l’attention que vous portez à mon site… bonne journée à vous !

 

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!