Sélectionner une page

Vous désirez planter un arbre fruitier et mettre toutes les chances de votre côté.
Aujourd’hui, votre sorcière bien-aimée du calendrier lunaire se penche sur la question.
Améliorez la terre en fonction de votre sol et des besoins de votre arbre fruitier pour aller jusqu’à doubler sa production de fruits.
Trop de jardiniers négligent l’importance de la terre dans le choix d’implantation de leurs arbres fruitiers.
Un arbre fruitier planté dans la mauvaise terre ne pourra jamais donner son maximum ; c’est pourquoi nous vous proposons d’approfondir la question et de voir quelle terre correspond à votre arbre fruitier et ce qu’il est possible de faire pour la corriger et l’adapter aux besoins de votre arbre.

calendrier lunaire arbre fruitier pommes 2

ARBRE FRUITIER : POMMIER

Le pommier a besoin de 60 cm de profondeur de terre, au moins pour ses racines.

  • Sol humifère : un sol légèrement acide est idéal. Améliorez-le avec des matières organiques.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques pour conserver l’humidité du sol.
  • Sol argileux : d’une façon générale, le pommier n’aime pas les sols lourds. Néanmoins, les variétés à cuire tolèrent mieux ce type de sol que les variétés à couteau. Améliorez le drainage et faites des apports de matières organiques.

Je veux voir la sélection des pommiers :
Je clique sur l’image ci-dessous

ARBRE FRUITIER : POIRIER

Le poirier a besoin d’au moins 50 cm de terre pour prendre racine.

  • Sol humifère : un sol bien drainé est idéal. Améliorez-les avec des matières calcaires.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques et de paillis, après les plantations et au printemps, pour conserver l’humidité du sol. Attention, les poiriers n’aiment pas les sols calcaires.
  • Sol argileux : le poirier tolère les sols lourds. Faites des apports de matières organiques ou de sable, afin d’améliorer le drainage.

Je n’ai pas beaucoup de place,
Et je désire un arbre fruitier nain pour ma terrasse
Je clique sur l’image ci-dessous :

ARBUSTES FRUITIERS :

FRAMBOISIER, MÛRIER ET MURIER-RONCE

Un sol calcaire ne convient très bien ni au framboisier ni au mûrier. Améliorez la terre, en été, avec du compost ou de la tourbe. Évitez de planter à un endroit que ce genre d’arbustes ait déjà occupé ; éloignez-vous le plus possible des vieux plants.

  • Sol humifère : un sol bien drainé est idéal. Améliorez-le avec des matières organiques.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques.
  • Sol argileux : il est indispensable d’amèliorer le drainage si le sol est lourd. Améliorez-le avec des matières organiques.

Framboisier remontant:
Cliquez sur l’image ci-dessous

Murier auto-fertile
Cliquez sur l’image ci-dessous :

ARBUSTES FRUITIERS :

CASSISSIER, GROSEILLIER ROUGE ET GROSEILLIER BLANC

Cassissier et groseillier s’accommodent de n’importe quel sol à condition que celui-ci ait été amélioré avec des matières organiques, pour lui conserver son humidité, et enrichi d’engrais.

  • Sol humifère : un sol bien drainé est idéal.
  • Puis sol sableux : Améliorez la terre, avec des matières organiques, vers le milieu ou la fin de l’automne, et avec un paillis, au printemps.
  • Sol argileux : en terrain lourd, étalez une couche de matières organiques après les plantations.

Cassissier noir autofertile
Cliquez sur l’image ci-dessous :

ARBUSTE FRUITIER :

GROSEILLIER Â MAQUEREAU

  • Sol humifère : un sol bien drainé est idéal.
  • Puis sol sableux : les sols très légers ne conviennent pas au groseillier à maquereau. Améliorez la terre avec des matières organiques pour conserver l’humidité (incorporez celles-ci â l’aide d’une fourche, avant les plantations).
  • ameliorez le drainage. Avant de planter, travaillez légèrement la terre à la fourche pour y incorporer des matières organiques, puis taillez. Certaines variétés s’adaptent mieux à ce type de sol que d’autres.

Groseillier à maquereau buissonnant
Cliquez sur l’image ci-dessous :

ARBRE FRUITIER : ABRICOTIER

L’abricotier ne tolère pas les sols acides (que vous chaulerez donc). Il a besoin de 60 cm de terre, au moins, pour ses racines.

  • Sol humifère : sol valable, à condition d’y faire d’importants apports de calcaire.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques et calcaires, selon pH.
  • Sol argileux : l’abricotier n’aime pas les sols argileux, humides et froids. Améliorez le drainage. Faites des apports de matières organiques.

ARBRE FRUITIER : CERISIER

  • Sol humifère : ce type de sol convient, à condition d’y faire des amendements de calcaire. Utilisez des engrais à forte teneur en potasse.
  • Puis sol sableux : évitez les sols très secs. Choisissez plutôt un sol léger et bien drainé, que vous amenderez avec des matières organiques. Utilisez également des engrais à forte teneur en potasse.
  • Sol argileux : les sols lourds ne conviennent pas aux cerisiers. Améliorez-en le drainage et faites des apports de matières organiques.

Cerisier Bigarreau
Cliquez sur l’image ci-dessous :

ARBRE FRUITIER : PÊCHER ET NECTARINIER

  • Sol humifère : sol idéal.
  • Puis sol sableux : un sol léger et bien drainé convient à ces arbres fruitiers. Améliorez-le avec des matières organiques.
  • Sol argileux : améliorez le drainage et faites des apports de matières organiques.

calendrier lunaire arbre fruitier prunier

ARBRE FRUITIER : PRUNIER

  • Sol humifère : sol valable si on l’améliore avec du calcaire.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques.
  • Sol argileux : un sol argileux convient parfaitement, s’il est bien drainé. Améliorez-le avec des matières organiques.

FRAISIER

Un bêchage à double jauge est nécessaire si la terre n’a pas été, au préalable, cultivée en légumes. Ne travaillez pas le sol trop en profondeur pendant la croissance des fruits, car les racines se développent en surface.

  • Sol humifère : ce type de sol est bon s’il est amendé en calcaire.
  • Puis sol sableux : ce sol convient, à condition d’être fortement amélioré en matières organiques. En général, s’il est très calcaire, les fraises y pousseront mal : exception faite des variétés Cambridge Favourite et Séquoia. Évitez Favette et Tioga.
  • Sol argileux : ce type de sol convient à certaines variétés comme Hummigento et Bordurella. Amendez avec des matières organiques.

Fraisier Gariguette par 12
Cliquez sur l’image ci-dessous :

MELON

  • Sol humifère : sol idéal s’il est amélioré avec du calcaire.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques.
  • Sol argileux : améliorez le drainage. Faites des apports de matières organiques. Les sols trop lourds ne conviennent pas au melon.

Semences bio melon petit gris de Rennes
Cliquez sur l’image ci-dessous

RAISIN

  • Sol humifère : ce type de sol convient si on lui apporte du calcaire.
  • Puis sol sableux : faites des apports de matières organiques.
  • Sol argileux : améliorez le drainage. Faites des apports de matières organiques.

 RHUBARBE

Travaillez le sol en profondeur et améliorez-le avec des matières organiques.

  • Sol humifère : ce type de sol est idéal.
  • Puis sol sableux : pour conserver l’humidité du sol, faites des apports de matières organiques.
  • Sol argileux : améliorez le drainage et faites des apports de matières organiques.

Un livre de recette sur la rhubarbe
Cliquez sur l’image ci-dessous :

Je vous propose de retrouver, si vous ne les avez pas encore consultés :

Votre sorcière bien-aimée du calendrier lunaire vous guide pas à pas.calendrier lunaire arbre fruitier

Je vous souhaite le meilleur équilibre dans votre jardin potager bio et votre verger.

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!