Sélectionner une page

 

Aujourd’hui, l’équipe de calendrier-lunaire.info vous dit tout sur l’ ail et comment réussir sa culture au jardin potager.

Parmi les plantes aromatiques les plus répandues, l’ ail , au goût si caractéristique, est simple à faire pousser et facile à conserver.
La culture de l’ ail est une culture idéale pour le jardinier amateur.

L’ ail (Allium sativum) est l’espèce la plus facile à cultiver de la famille des liliacées.
On le récolte pour les caïeux, ou gousses, qui ont une odeur forte et une saveur piquante.
C’est une plante vivace.
Une ou deux gousses suffisent pour relever un plat.
On peut même tout simplement couper une gousse en deux et en frotter les parois d’une cocotte ou d’un plat de service pour parfumer les aliments qu’ils contiennent.

calendrier lunaire tresse ail

On pense que l’ail est originaire d’Asie centrale et s’est répandu d’abord en méditerranée, puis en Europe.

Aujourd’hui, on le cultive un peu partout, sous n’importe quel climat, à n’importe quel endroit et à peu près dans n’importe quel sol.
C’est le genre de culture tout indiqué pour les jardiniers pressés, les amateurs, ainsi que les enfants.

Un bulbe peut comprendre jusqu’à vingt gousses concentriques.
Chaque gousse est recouverte d’une fine pellicule de peau blanche ou rosâtre ayant l’aspect du papier.
Le bulbe lui-même est recouvert de plusieurs couches de cette peau et mesure entre 4 et 7,5 cm de diamètre environ.
Certains peuvent même atteindre 20cm, mais ils n’ont pratiquement plus de saveur.
Les gousses ont la forme de croissants de lune (avec une extrémité moins pointue que l’autre) de 2 cm de long environ.

Culture et sol

Pour planter de l’ ail , achetez simplement une tête dans une épicerie ou un supermarché : inutile d’aller chez votre grainetier, sauf si vous désirez des variétés spéciales à gros caïeux et à saveur douce.

Le milieu de l’automne est une bonne période pour entreprendre vos plantations, mais si vous habitez dans une région où les gelées sont fortes, il vaut mieux attendre le début ou le milieu du printemps.
La fin de l’hiver peut être une bonne période dans les régions tempérées.
L’essentiel est de bien choisir la variété, en fonction du sol et du climat.

Choisissez un endroit ensoleillé de votre jardin potager ou bien simplement un rebord de fenêtre au soleil, et installez-y un pot ou une jardinière.

Une terre franche riche et sableuse est idéale, mais n’importe quelle terre de qualité moyenne peut convenir.
En revanche, il est très important que cette terre soit suffisamment bien drainée pour supporter les pluies.

Au moment de planter, ratissez finement la terre en surface ; séparez les caïeux sans enlever la peau, en sélectionnant les plus gros qui se trouvent à l’extérieur du bulbe.
Enfoncez-les ensuite à 5 cm dans la terre, avec l’extrémité pointue vers le haut, de façon à ce qu’il ait à peu près 2,5 cm de terre au-dessus de la pointe.
Plantez ainsi tous les 15 cm sur des rangs distants de 30 cm.

L’ ail est une espèce qui ne demande pratiquement aucun soin.
Il suffit de biner au pied des plants pour désherber et d’arroser en cas de très grande sécheresse.

Comme toutes les espèces de liliacées, l’ ail est une plante herbacée aux tiges creuses et cylindriques, de 45 cm de hauteur environ.

La récolte et conservation de l’ ail

Vos plants seront prêts pour la récolte lorsque les fanes commenceront à se flétrir et à jaunir, c’est-à-dire en général à la fin de l’été et au début de l’automne.
N’arrachez pas les bulbes, car vous risqueriez de les abîmer : prenez plutôt une petite fourche et déterrez les délicatement.
Laissez-les ensuite sécher à l’abri du soleil à même le sol pendant quelques jours, en les couvrant la nuit pour les protéger de la rosée.
Si le temps est humide, mettez-les à l’abri dans une pièce ou un hangar bien aéré.

Une fois que les bulbes sont complètement secs, nettoyez-les en retirant la terre et les petites peaux qui se détachent en surface, mais en gardant la pellicule qui enveloppe tout le bulbe.
Nouez ensuite les fanes à l’aide d’un brin de rafia ou de ficelle pour faire des bottes, et posez-les sur une claie ou une étagère, à l’abri du gel.
Vous pouvez également faire des tresses que vous suspendrez à un mur ou à une poutre.
L’ ail se conserve plus ou moins longtemps selon les variétés, la plus longue conservation étant obtenue avec les variétés roses.

Voici un petit récapitulatif pour planter l’ ail à la bonne période

calendrier lunaire ail blancPour l’ ail blanc et l ‘ail violet :calendrier lunaire ail violet

  • sur un sol lourd et humide : plantez fin janvier
  • sur un sol sain : plantez fin novembre
  • dans les régions à fortes gelées : plantez de novembre à fin janvier
  • dans les régions à hiver doux : plantez de novembre à fin janvier

calendrier lunaire ail rosePour l’ ail rose :

  • sur un sol lourd et humide : plantez de février à mars
  • sur un sol sain : plantez de février à mars
  • dans les régions à fortes gelées : plantez en mars
  • dans les régions à hiver doux : plantez de novembre à mars

 

Et pour une réussite totale, n’oubliez pas de suivre les conseils du calendrier lunaire jardiner avec la lune

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!