Sélectionner une page

Aujourd’hui votre sorcière bien-aimée du calendrier-lunaire.info vous parle de l’ association légumes et fleurs au jardin potager bio… En effet, si vous les combinez correctement, vous avez beaucoup à y gagner ! Alors an avant !

Cette technique consiste à planter ensemble plusieurs variétés de plantes pour tirer profit de leurs bienfaits mutuels, attirer des insectes utiles ou encore pour libérer des odeurs qui repoussent les parasites.
Elle permet également de créer des paysages colorés au plus près de la nature.

calendrier-lunaire-association-legumes-fleurs

Comment fonctionne l’ association légumes et fleurs ?

Les plantes ont des affinités naturelles entre elles.

En effet, l’odeur des huiles volatiles de nombreuses plantes repousse certains parasites, ce qui fait d’elles d’excellentes plantes compagnes… des amis pour la vie en quelque sorte !
On connaît par exemple bien la relation entre les plants de tomates et les œillets d’Inde (Tegetes patuld).
L’odeur de ceux-ci empêche les mouches blanches (aleurodes) d’entrer dans la serre et permet donc d’éviter leurs attaques sur les plants de tomates.

Des plantes comme l’Achille millefeuille (Achillea) et l’hysope (Hyssopus) font partie d’une longue liste d’espèces qui attirent les insectes utiles, comme les syrphes, des mouches qui pondent leurs œufs autour des plantes.
Une fois écloses, les larves commencent à manger des pucerons adultes.
Ces larves sont si gourmandes quelles peuvent ainsi manger, jusqu’à huit cents pucerons avant de devenir pupes.

De nom­breux jardiniers font pousser par exemple, des rangées d’œillets d’Inde dans leur jardin, à la fois dans la zone du potager et dans la zone d’ornement, pour favoriser le développe­ment de syrphes.
En effet, cette méthode est très efficace et assez épatante à observer !

Certaines plantes permettent de rétablir le niveau d’azote dans le sol.
Ainsi, du trèfle dans la pelouse va rétablir ce niveau, en distribuant l’excès d’azote produit à l’herbe alentour.

De la même manière, certaines plantes ne vont pas bien ensemble.
Il n’est par exemple jamais bon de planter deux légumes qui attirent les mêmes parasites côte à côte, car cela va doubler le risque des attaques !
Il est dans ce cas conseillé de faire une rotation des cultures ou d’intercaler des plantes compagnes entre ces légumes.

 

Les combinaisons bénéfiques au jardin potager bio

Il n’y a pas de preuves scientifiques expliquant pourquoi ces combinaisons fonctionnent, pourtant, tous les jardiniers ont testé cette méthode.
Les tomates aiment par exemple pousser près de plants de basilic ou de persil.
Séparer les rangs de choux, de brocolis ou d’autres brassiccacées avec des rangées d’oignons est une solution très courante, sans doute en raison de la forte odeur des oignons qui repousse les parasites du chou.
Les plants de tomates se plaisent également à côté de choux et semblent repousser les chenilles.
Les poireaux près des carottes repoussent les mouches de la carotte, alors que les blettes se plaisent près des carottes et des betteraves.
Ne plantez jamais de carottes et d’aneth côte à côte, car les carottes seront plus boisées et plus fortes en gout. L’aneth aura des tiges plus faibles et sera plus doux.

 

Plantes compagnes décoratives

Certaines fleurs et herbes fleuries ont des actions bénéfiques quand elles sont plantées près de certains légumes.
Ainsi, les œillets d’Inde (Tegetes patula) sont de merveilleuses plantes compagnes : elles repoussent de nombreux parasites et semblent stimuler la croissance des roses !
Elles réduisent également le nombre de nématodes du sol tout en attirant les syrphes et leurs larves, qui mangent les pucerons.
Les œillets d’Inde sont souvent plantés avec du souci officinal (Calendual officinalis).

L’alysson maritime (Lobularia maritima), qui se ressème spontanément, permet de décompacter le sol et de renforcer son contenu organique, alors que les chrysanthèmes réduisent les nématodes, rendant ainsi le sol plus sain.

La menthe fonctionne bien en association avec les courges et les brassicacées, même si elle peut devenir envahissante.

La tanaisie (Tanacetum vulgare) repousse les fourmis, les pucerons et les scarabées japonais, mais elle peut également devenir envahissante.

La camomille romaine (Chamaemelum mobile) a la capacité d’encourager les autres plantes à augmenter leur production en huile essentielle : le romarin et la lavande sentiront plus fort et auront plus de goût.

La camomille est facile à faire pousser, en plus d’être très jolie, même s’il faut la couper souvent pour éviter quelle soit trop touffue.

La lavande (Lavandula) repousse les insectes et forme une très jolie haie.
C’est un bel atout dans les jardins, qui attire les abeilles et de nombreux papillons blancs et bleus.

Les plantes qui produisent des baies, comme les cotonéasters et les sorbiers (Sorbes) par exemple, vont attirer des oiseaux qui mangeront de nombreux parasites, comme les pucerons, les chenilles et différentes mouches riches en protéines. Les grives sont les héroïnes méconnues du jardin car elles font diminuer la population d’escargots de manière considérable.

N’hésitez pas à expérimenter avant d’adopter définitivement des espèces en compagnonnage.
Les nasturtiums sont souvent cités comme un moyen de lutte efficace contre les pucerons, mais certains se demandent si ce n’est pas simplement parce qu’ils attirent tous les pucerons sur eux !

Association légumes :
ce qui fonctionne à un endroit ne fonctionnera pas forcément partout,
l’expérimentation est donc la clé du succès.

ASSOCIATION LÉGUMES
Fruits et légumes et leurs Antagonistes

Certaines plantes sont antagonistes. Par exemple : évitez toujours de planter les combinai­sons suivantes :

Asperges Oignons et pommes de terre
Carottes Aneth
Carottes, choux-fleurs et pommes de terre Tomates
Haricots Ciboulette, fenouil et ail
Pois Oignons, ail et échalotes
Pommes de terre Citrouilles et courges d’été

ASSOCIATION LÉGUMES
Les plantes compagnes des fruits et légumes

Même si ce n’est pas une science exacte, toute personne pratiquant le compagnonnage de plantes vous dira que chaque plante a un “compagnon préféré”.
Utilisez donc la liste suivante, qui met en avant certaines combinaisons de plantes qui fonctionnent à merveille dans la plupart des cas.

Abricots Basilic, tanaisies, armoises
Ail Roses, pommes, pêches
Asperges Tomates, persil, basilic
Betteraves Oignons, choux-raves, salades, choux, haricots nains
Carottes Pois, radis, salades, ciboulette, sauge, oignons, poireaux
Céleri Tomates, aneth, haricots, poireaux, choux, choux-fleurs
Ciboulette Persil, pommes, carottes, tomates
Citrouilles Maïs
Choux de Bruxelles Nasturtiums Choux Haricots, betteraves, céleri, menthe, thym, sauge, oignons, romarin, aneth, pommes de terre, camomille, origan, hysopes, armoises, nasturtiums, tanaisies, coriandre
Choux-fleurs Céleri, haricots, tanaisies, nasturtiums
Choux-raves Betteraves, oignons
Concombres Pommes de terre (plants précoces uniquement), haricots, céleri, salades, maïs, choux de Milan, tournesols, nasturtiums
Courges Tournesols
Courgettes Nasturtiums
Epinards Fraises
Fraises Bourrache, salades, épinards, sauge, pyrèthres roses
Framboises Tanaisies

Haricots Carottes, concombres, choux, salades, pois, persil, choux-fleurs, épinards, sarriette
Haricots (fèves) Pommes de terre, maïs
Maïs Fèves, pommes de terre, melons, tomates, concombres, courges, tanaisies
Navets Pois, nasturtiums
Oignons Carottes, betteraves, salades, camomille, choux-raves, courgettes
Panais Pois, pommes de terre, poivrons, haricots, radis, ail
Pêches Tanaisies, ail, basilic, armoise
Poireaux Carottes, céleri
Pois Pommes de terre, radis, carottes, navets
Pommes Ciboulette, digitales, giroflées, nasturtiums, ail, oignons
Pommes de terre Pois, haricots, choux, maïs, fèves, haricots verts, nasturtiums, soucis, digitales, raifort, aubergines
Radis Salades, pois, cerfeuil, nasturtiums
Salades Carottes, oignons, fraises, betteraves, choux, radis, tagètes
Tomates Asperges, céleri, persil, basilic, carottes, ciboulette, soucis, digitales, ail, maïs
Tournesols Courges, concombres
Vigne Géraniums, mûres, hysopes, basilic, tanaisies

Un petit récapitulatif

Une multitude de plantes offre des avantages dans un jardin bio. –  Par exemple : elle permet de créer un paysage coloré. –  Les plantes peuvent attirer des insectes utiles. –  L’odeur des plantes peut repousser des insectes nuisibles. –  Différentes plantes placées côte à côte repoussent les parasites et les empêchent de trouver les plantes hôtes. –  Les plantes attirent des oiseaux qui chassent les parasites. –  Les fleurs attirent les pollinisateurs.- Les digitales (Digitalis) sont d’excellentes plantes compagnes à faire pousser sous les pommiers.

Et vous alors, quel est l’ association légumes et fleurs qui fonctionne la mieux chez vous ?

Si vous avez aimé cet article de votre sorcière bien-aimée, merci de liker et partager car la vérité est un bien qui se partage !

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!