Sélectionner une page

Par ces temps difficiles sur fond de crises économiques, tout le monde veut de l’ oseille ; alors autant en cultiver tout de suite dans votre jardin potager !

L’ oseille est une herbe et un légume au goût acide. Cette herbe rustique et vivace, dont les feuilles ressemblent à celles des épinards, se consomme aussi bien crue en salades que cuite en soupes et s’accorde à merveille avec les plats de poissons.

calendrier lunaire feuille d' oseille

 

L’ oseille, ou Rumex scutatus, qui fait partie de la famille des Polygonacées, est une proche parente de la rhubarbe.
Elle est très répandue dans les jardins où on la cultive à des fins culinaires.
Mais elle existe également à l’état sauvage (Rumex acetosa) dans les régions au cli­mat tempéré et frais.
L’ oseille de jardin, dont les feuilles charnues et arrondies atteignent environ 30 cm, a un goût meilleur et est plus parfumée que l’ oseille sauvage, dont les feuilles oblongues mesurent jusqu’à 90 cm.

 

Quel sol pour la culture de l’ oseille ?

Pour stimuler une croissance rapide de l’oseille et obtenir un feuillage abondant, il lui faut un sol assez riche qui conserve bien l’humidité.
Vous pourrez, par exemple, choisir une plate-bande qui vient de servir à une culture de pois ou de haricots, car ces légumineuses laisseront un sol riche en azote.
Sinon, incorporez au sol du fumier, bien décomposé, de bovins ou de volailles, riche également en azote.
L’ oseille se plaira aussi bien à l’ombre qu’au soleil.

 

Quelle quantité d’ oseille cultiver ?

Tout comme l’épinard, l’oseille réduit considérablement à la cuisson.
C’est pourquoi vous devez prévoir de récolter une bonne quantité de feuilles à chaque utilisation.
La consommation moyenne d’une famille nécessite au moins 20 pieds que vous répartirez sur des rangs de 3 m.
Si vous n’utilisez les feuilles qu’en vue de salades, quelques pieds suffiront.

 

La culture de l’ oseille

Semez à la fin du printemps dans des sillons peu profonds.
Dès que les plantules sortent, arrosez régulièrement et désherbez aussi souvent que nécessaire.

Quand celles-ci sont assez grandes pour être manipulées, commencez à éclaircir jusqu’à un espacement d’environ 40 cm entre chaque pied.
Il faut arroser l’ oseille souvent.
Si la croissance est lente, épandez du purin ou apportez une fois par semaine un engrais azoté (voir notre article sur le purin d’ortie) qui favorisera la formation des feuilles.

Une fois la culture bien établie, les feuilles d’oseille tapissent la plate-bande, ce qui empêche les mauvaises herbes de pousser.
Continuez à bien arroser.
Les feuilles sont bonnes à récolter à partir du milieu de l’été.
Cueillez-les régulièrement pour favoriser la poursuite de la crois­sance.
Lors de la récolte, prenez plutôt les feuilles externes et ne dénudez jamais complètement une plante.

 

L’entretien des pieds d’ oseille

L’oseille a tendance à gagner du ter­rain, aussi veillez à la cantonner dans le potager.
Éliminez les boutons floraux dès qu’ils apparaissent, vers la fin de l’été, pour éviter la montée à graine et au con­traire favoriser la formation de nouvelles feuilles.
Les fleurs pâles, rose verdâtre, sont très décoratives.
Vous pouvez faire sécher les boutons et les utiliser dans des arrangements floraux.
Si vous voulez récolter les graines pour les semer ensuite, il faut bien sûr les laisser monter à graine, pour ensuite semer au début du printemps.
Cependant, pour l’oseille de jardin, le meilleur moyen de multiplication est encore la division des touffes.

Les plantes se dessèchent en automne, pour reprendre leur végétation au prin­temps suivant. Il n’est pas nécessaire de les protéger pendant l’hiver.

 

Donc, en espérant vous trouver plus riche après avoir lu cet article, votre sorcière bien-aimée s’en va ailleurs faire de mauvaises blagues…

N’hésitez pas à laisser des commentaires, liker et/ou partager sur les réseaux sociaux…

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!