Sélectionner une page

Pourquoi, à côté des légumes, ne planteriez-vous pas des fleurs annuelles dans votre jardin potager bio ?

calendrier lunaire fleurs annuelles

 

Elles peuvent être simplement décoratives, ou encore destinées à faire de jolis bouquets.
Certaines d’entre elles ne dureront qu’une saison.
Semées au printemps, elles fleuriront, donneront des graines qui produiront d’autres plantes l’année suivante, puis mourront.
Ce sont les fleurs annuelles.
Les espèces rustiques peuvent se ressemer toutes seules ; pour les non-rustiques, il faut recueillir la graine et la replanter au printemps suivant.

Par la délicatesse de leurs formes graciles, l’harmonie de leurs couleurs, le foisonnement de leur floraison, les fleurs annuelles participent au festival du printemps et de l’été, puis s’éteignent doucement, leur courte vie écoulée.
Elles nous ont alors tout donné.
Aussi sachons les aimer et les soigner pour qu’elles soient encore plus belles.

Les mois de mai et de juin sont d’une grande importance dans leur frêle existence.
A ce moment-là il est encore possible de les semer pour des floraisons tardives ou de les planter pour des floraisons plus proches.
Si vous les avez semées en mars, elles commenceront à fleurir en mai-juin pour durer de 2 à 4/5 mois selon les espèces.
La meilleure période pour semer est le mois d’avril.

Il existe trois moyens de reproduction des fleurs annuelles et c’est à vous qu’il appartient de déterminer celui qui est le mieux adapté aux fleurs que vous avez sélectionnées : semis en caissette, semis en pépinière, semis en place.
Pour choisir le type de fleur qui vous plaira, regardez, chez votre grainetier, les illustrations qui sont sur les paquets.

 

Le semis en caissette des fleurs annuelles

A pratiquer de janvier à fin mars, en vue de repiquage en godets.

• Prenez, soit une caissette du commerce prête à l’emploi, soit un emballage « isolant » de 6 à 10 cm de profondeur.
Pour éviter la stagnation des eaux d’arrosage, percez-en le fond de plusieurs trous, par exemple à l’aide d’un crayon bien taillé.

• Disposez sur le fond un lit de cailloux destiné à favoriser l’écoulement des eaux, puis environ 2 cm de sable, enfin 4 ou 5 cm d’un bon terreau «spécial semis »

• Tassez sans exagération et arrosez abondamment, à la fois pour humidifier et pour éviter les creux en profondeur.

• Surfacez de quelques millimètres de terreau tamisé, puis égalisez la surface à la réglette.

• Attendez le lendemain pour semer ; au contact du terreau grossier, le terreau tamisé va s’humidifier de lui-même.

• Semez aussi clair que possible et plombez légèrement à l’aide d’une planchette pour bien faire adhérer les graines au terreau.

• Recouvrez finement le semis avec du terreau tamisé. Les graines très fines (bégonias, impatiens, tabac, thlaspi…) peuvent se passer de tout recouvrement, il suffit de les mélanger à du sable très fin avant de les semer.

• Placez sur la caissette une plaque de verre, ce qui évite tout arrosage jusqu’à la levée des graines.
Cette précaution ne doit pas être négligée, car les arrosages mal dosés au début de la germination risquent d’entraîner, soit le dessèchement des germes par arrosages insuffisants, soit leur pourriture par arrosages trop copieux.

• Retirez la plaque de verre à l’apparition du premier germe.
Bassinez (mouillez la plante seulement), avant de commencer les arrosages dès que tout est levé.
Pour obtenir le meilleur résultat, la caissette doit être placée à une température comprise entre 15° et 20°.

Repiquage (Notre article : REPIQUAGE : L’ART DE LA RÉUSSITE À 100%)
Quand les plants ont atteint quelques centimètres, c’est-à-dire 3 à 6 semaines après les semis selon les espèces, repliquez, soit en pot d’attente, soit en place directement.

VARIÉTÉS À SEMER EN CAISSETTE

Le mois de floraison est indiqué entre parenthèses, suivi des utilisations possibles. Toutes ces variétés pouvant être ensuite replantées en massif, bordure ou plate-bande, il ne sera donc mentionné ici que les autres possibilités. — Agératum (juillet-octobre) : bordure, plate-bande. — Coleus (juin-octobre) : vivace en jar dinière et en potée ; annuelle en pleine terre. — Impatiens (juin-octobre) : vivace en jardinière et en potée ; annuelle en pleine terre. — Muflier (mai-octobre) : jardinière, potée, fleurs coupées. — Œillet Chabaud (août-novembre) : jardinière, potée, fleurs coupées. — Pétunia (juin-octobre) : jardinière, potée. — Pois de senteur (juin-septembre) : fleurs à couper ; bordure, plate-bande, jardinière, potée pour les variétés naines ; pleine terre pour les variétés grimpantes. — Rose d’Inde (juillet-octobre) : jardinière, potée, fleurs coupées. — Salvia splendeus (juillet-octobre) : jardinière, potée. — Zinnia (juillet-octobre) : rocaille, muret fleuri, fleurs coupées.

 

Le semis en pépinière des fleurs annuelles

Il se pratique de fin mars à juin, soit en vue d’un repiquage, soit directement pour la création de parterres ou de tapis fleuris, en général à la volée ou bien au doigt pour les grosses graines.

Le semis à la volée

• Egalisez soigneusement remplacement du semis et plombez légèrement.
• Semez aussi clair que possible et griffez très légèrement à la griffe à fleurs pour petites surfaces, à la fourche crochue sur les grandes.
• Plombez à l’aide d’une bouteille roulée à la main sur les petites surfaces, au râteau-rouleur sur les plus grandes.
• Arrosez sans provoquer de ruissellement (utilisez une rampe d’arrosage à la place de la pomme classique).
Terreautez finement et, si le temps est ensoleillé, recouvrez de vieux sacs jusqu’à l’apparition des premiers germes.

Repiquage (Notre article : REPIQUAGE : L’ART DE LA RÉUSSITE À 100%)

Quand les plantes sont suffisamment fortes, repiquez-les en place, une à une, à l’aide d’un plantoir.

Le semis au doigt

• Préparez le terrain comme pour le semis à la volée.
• Déposez les graines une à une, à une distance allant de 1 à 3 cm, et enfoncez-les à l’aide d’un doigt.
• Surfacez de terreau fin.

VARIETES A SEMER EN PEPINIERE

Chou d’ornement (octobre-avril) : massif, bordure, plate-bande, jardinière, potée. — Ipomée volubilis (juillet-octobre) : tonnelle, pergola, treillage, grillage, pallissade. — Kochia (juillet-novembre) : bordure, plate-bande. — Œillet d’Inde (juin-octobre) : massif, bordure, plate-bande, jardinière, potée. — Reine marguerite (août-octobre) : massif, bordure, plate-bande, fleurs coupées. — Rose d’Inde (juillet-octobre) : massif, bordure, plate-bande, jardinière, potée, fleurs coupées. — Verveine (juin-octobre) : massif, bordure, plate-bande, jardinière, potée.

 

Le semis en place des fleurs annuelles

Il concerne les plantes qui supportent mal le repiquage.
Il sera donc éventuellement nécessaire d’éclaircir.
Le semis en place se fait généralement en ligne (pour des bordures ou des dessins), mais il peut aussi se faire à la volée si on veut créer des taches de couleur.

Semis en ligne

• Si vous semez en ligne droite, tendez le cordeau et tracez le sillon à la serfouette : pour un massif, dessinez directement un sillon de la forme souhaitée.
• Semez aussi clair que possible, et plombez avec une bouteille que vous faites rouler d’un bord du sillon à l’autre.
• Arrosez sans provoquer de ruisselle ment : utilisez une pomme très fine et passez rapidement au-dessus du semis plusieurs fois de suite.
• Terreautez finement et griffez les endroits piétinés.

VARIÉTÉS À SEMER EN PLACE

Balsamine (juin-septembre) : bordure, plate-bande. — Belle de nuit .* (juillet-octobre) : bordure. Dans le midi, c’est une plante vivace. — Capucine (juillet-octobre) :jardinière, potée, grimpante. — Centaurée (juin-septembre) : bordure, plate-bande, fleurs coupées. — Clarkia (juillet-septembre) : bordure, plate-bande, fleurs coupées. — Cosmos (juillet-octobre) : bordure, plate-bande, fleurs coupées. — Escholtzia (mai-septembre) : massif, bordure, plate-bande, rocaille. — Godetia (juillet-septembre) : massif, bordure, plate-bande, jardinière, potée, fleurs coupées. — Immortelle (juillet-octobre) : fleurs coupées, bouquets secs. — Julienne (juin-août) : bordure, plate- bande, rocaille, muret fleuri. — Lavatère (juillet-septembre) : bordure, plate-bande, fleurs coupées. — Maïs multicolore (octobre- novembre) : bordure, plate-bande, bouquets secs. — Pourpier (juin-septembre) : bordure, plate-bande, jardinière, potée. — Souci (juin-octobre) : massif, bordure, plate-bande, jardinière, potée, fleurs coupées.

Et que pensez-vous de çà ! :

error: Alert: Contenu protégé !!